La vie dans les unités en temps de confinement

 18 mai 2020 |   

Le confinement a impacté la vie au sein de la MAS pour chacun. Les résidents ne pouvant actuellement pas rentrer chez eux et voir leur famille, l’accompagnement par les professionnels se révèle très important, autant auprès d’eux que de leur famille.
L’équipe pluridisciplinaire a mis en place plusieurs actions, depuis le début du confinement, et continue de développer des projets pour atténuer autant que possible les effets de la prolongation de cette situation.
L’équipe est soucieuse du maintien des capacités motrices et du bien être des résidents encore présents à la MAS. C’est pourquoi, elle réalise une sortie quotidienne, si le temps le permet, autour de l’établissement pour chaque résident. Cet accompagnement est individuel, c’est donc l’occasion de partager un moment privilégié avec chacun d’entre eux.

Avec l’arrivée du printemps, le parc de l’établissement offre un spectacle magnifique, c’est l’occasion de prendre le temps d’observer la nature mais aussi de ramasser des herbes aromatiques ou de composer de jolis bouquets de fleurs qui viendront compléter la décoration des unités. De plus, les professionnelles de l’accompagnement en lien avec l’ergothérapeute ont mis en place des parcours moteurs sur les unités. Le matériel (cerceaux, barres, ballon de gym ou petites balles lestées) qui était destiné à la salle de motricité a donc été réparti sur les deux unités durant ce contexte. Il peut être désinfecté facilement ce qui reste un avantage.

Plusieurs activités sont proposées pour varier les stimulations motrices et sensorielles des résidents de la MAS : des soins de bien être, des activités manuelles, peinture, …
Certaines professionnelles n’hésitent pas à mettre à disposition leur compte Netflix pour les résidents.
Pour faire « comme à la maison », le week-end de Pâques, les professionnelles ont pris l’initiative d’acheter du chocolat aux résidents, de réaliser des gauffres et de fabriquer des chocolats « maison ».
Malgré l’arrêt de certains projets, de nouveaux voient le jour avec la préparation d’un anniversaire début mai pour l’une des résidentes fêtant ses 23 ans ! Elle a choisi son thème sur les propositions de l’équipe, et une demande de gâteau un peu spécial est en commande auprès de la cuisine de la MAS… Des projets de repas à thème sont également en cours : hamburger, repas antillais…

Et pour garder le contact
Certaines familles avaient prévu une tablette ou un téléphone pour pouvoir communiquer avec leur proche. Les professionnelles ont également installé sur les tablettes et l’ordinateur de l’unité, les applications Skype et WhatsApp. Elles gèrent le planning des appels vidéos et envoient des nouvelles aux familles régulièrement.

Concernant l’accompagnement à distance, le psychologue a réalisé des plaquettes et des envois par mail de supports pour que les équipes expliquent les raisons du confinement. Il reste disponible pour faire des appels vidéos entre professionnels et résidents ainsi que pour les familles pour rassurer aussi.

La référente des activités socio-éducatives a réalisé un montage vidéo à destination des résidents permettant d’expliquer le confinement, le virus, mais aussi les changements opérés sur la MAS.

La bonne humeur reste, car tout au long de la journée, on peut entendre les rires des professionnels et des résidents. De plus, la musique accompagne souvent ces moments.

Cependant le manque de présence physique des professionnels extérieurs aux unités commence à se faire ressentir autant pour les résidents que pour les professionnels.

Les résidents vont relativement bien, ils supportent le confinement et même mieux que nous. Malheureusement le coiffeur vient à manquer car la pousse capillaire ne s’est pas mise en confinement elle ! L’équipe a donc dû s’improviser coiffeur pour pallier ce manque !