Le CMPP F.Dolto participe pour la projection du film “Loup y es-tu?” ? de Clara BOUFFARTIGUE

 1 juin 2024 |    [juiz_sps buttons="facebook, twitter, google, mail, print"]

Le mardi 28 mai 2024 avait lieu la projection du documentaire “Loup y es-tu ?” (2023) suivi d’un débat/rencontre avec la réalisatrice, Clara BOUFFARTIGUE et des professionnels du CMPP Françoise Dolto au Mans.

Ce film nous plonge au cœur du 1er CMPP fondé en France à Paris en 1946, celui de Claude Bernard. Avec sa caméra, Clara BOUFFARTIGUE nous emmène dans ce centre de soins pour enfants, adolescents et étudiants (BAPU), au plus près de la réalité des familles, des patients et des soignants.

Nous suivons, tour à tour, à travers diverses séquences filmées : des séances individuelles avec des enfants, des consultations familiales, un groupe avec des étudiants, un groupe de parents, des réunions d’équipe, la salle d’attente…

Il y est question de maux qui font mal et de mots qui réparent, soignent, libèrent, font grandir…

Et il y est question de cheminer ensemble, de chercher des pistes, d’accompagner, de mettre du sens…

Après la diffusion et lors du débat, Clara BOUFFARTIGUE est revenue sur la genèse de ce documentaire et sur le lien avec son précédent film “Tempête sous un crâne” (immersion dans un collège pendant un an).

Elle a décrit ces longues années à réaliser “Loup y es-tu”, car il y a eu d’abord 2 années d’immersion avant l’entrée des caméras dans les locaux.

Elle a pu témoigner de son bouleversement suite à ces rencontres avec ces enfants, ces ados, ces jeunes adultes et ces parents en prise avec leurs souffrances, leurs doutes, leurs incertitudes, leurs peurs, leurs angoisses…La place centrale faite aux parents dans le dispositif de soins a été aussi une grande découverte pour elle.

Elle a évoqué comment le vécu de ces familles avait pu réveiller en elle des “choses très personnelles” et c’est aussi ce qu’elle a cherché à provoquer chez le spectateur.

En choisissant des moments privilégiés sans ordre chronologique, ce qu’elle appelle des « perles » sans jamais citer aucun nom de professionnel ni aucune fonction, Clara BOUFFARTIGUE montre des professionnels qui tissent des liens par l’écoute, la bienveillance et l’absence de jugement. Elle a insisté sur le fait qu’elle a voulu retranscrire dans la manière de filmer la question de la temporalité et du temps thérapeutique.

Elle confie qu’elle n’a pas cherché à faire un film sur le CMPP mais qu’elle « avait à coeur de défendre une approche très humaine du soin aujourd’hui très fragilisée ».

Les personnes présentes dans la salle, essentiellement occupée par des enseignants et des soignants, ont fait de nombreuses références à leur propre parcours et à leurs rencontres avec des enfants/adolescents en souffrance.

Le débat s’est également poursuivi avec des questionnements adressés plus directement aux professionnels qui représentaient le CMPP Françoise Dolto, sur leur cadre de travail, leurs pratiques, les parallèles entre ce documentaire et la réalité de terrain, les difficultés rencontrées, l’utilité de ces services pour la santé publique, …

 

Cette soirée a été rendue possible grâce à la participation financière de l’ARPEP PDL, l’AME 72, l’AREN 72 et la FSU-SNUIPP 72. Un grand merci à eux et également aux professionnelles du CMPP Françoise Dolto présentes : Fiona Mégie, Gwenaëlle Courtois et Vanessa Hercé-Melun (Psychologues) ; Isaure-Marie Bejjani et Sandrine Ledru-Marais (psychomotriciennes).

Il est à noter que ce film devrait être accessible pour tous courant 2025….

Séverine Richard (Enseignante spécialisée mise à disposition de l’Education Nationale au CMPP Françoise Dolto du Mans).